Maigrir ? Comment vos hormones torpillent tous les régimes


Non, vous n'avez jamais vu de bébé obèse  !


Car chaque être humain nait avec un système d'équilibre alimentaire "intégré". C'est dans notre cerveau.


Un système d'équilibre alimentaire inné

Des hormones spécifiques de régulation de l'appétit - la ghréline et la leptine - permettent à notre cerveau de déterminer notre poids idéal pour notre santé, et de réguler notre alimentation. Tel un ordinateur de bord, il reçoit des données sur notre disponibilité en calories (et donc en énergie) et en nutriments.


Il détermine de cette façon quand il est nécessaire que nous mangions et quand nous pouvons nous arrêter de le faire.


Si vous suivez ces signaux, vous pouvez manger de tout, et même vous faire plaisir. La seule règle pour atteindre ce poids de forme de façon durable, c'est de respecter les signaux de faim et de satiété que votre corps vous fait ressentir.


C'est là que le bât blesse : depuis notre petite enfance nous avons tous été éduqués à ne pas les écouter :

☹️ Finis ton assiette

☹️ Tu n'iras pas jouer tant que tu n'as pas tout mangé

☹️ Si tu veux un dessert, tu dois finir ta purée

☹️ Quand j'étais petit je ne mangeais pas toujours à ma faim

☹️ Pense à tous ceux qui meurent de faim

☹️ C'est l'heure de manger

☹️ Le petit déjeuner c'est le repas le plus important de la journée

☹️ C'est moi qui l'ai préparé pour toi

☹️ Une cuillère pour Mamie...

☹️...


La litanie est trop longue, mais ça vous dit surement quelque chose ?


On ne sait plus si on a vraiment faim

À force, depuis si longtemps, nous ne savons plus vraiment comment se manifestent la faim et la satiété. Et nous continuons ainsi, jour après jour, repas après repas, à absorber d'avantage de nourriture que ce dont nous avons besoin.


Vient un jour cette idée (ce besoin) de FAIRE UN RÉGIME...


"Lors d’un régime de privation, le corps reçoit moins de calories et donc moins de «carburant». Considérant cela comme une «agression», le cerveau est en état d’alerte et envoie des signaux à l’organisme pour pallier cette privation et respecter à nouveau nos besoins alimentaires. Il influe donc sur le métabolisme pour que l’organisme fonctionne en économie d’énergie, c’est-à-dire en brûlant moins de calories, et pour stimuler la faim. Comment? D’une part, en augmentant la sécrétion de ghréline, pour augmenter l’appétit et le désir de manger. D’autre part, en diminuant la sécrétion de leptine pour freiner la sensation de satiété. Résultat: une personne peut, malgré elle, reprendre le poids qu’elle a perdu." (source : Revogan - fabriquant belge de produits diététiques, suivant une étude canadienne de 2018)


L'hypnose rééduque les signaux naturels

BONNE NOUVELLE : avec l'hypnose, on rééduque facilement ces signaux naturels qui nous donnent ces sensations de faim et de satiété.


Naturellement et sans forcer, nous devenons alors capables de reprendre le contrôle sur notre alimentation et d'établir un bon rapport avec la nourriture. En écoutant ces signaux, nous permettons à notre corps d'absorber la quantité optimale de nourriture pour être en vie et en bonne santé, avec la taille et les formes que doit retrouver notre corps, en fonction des besoins de notre âge, et de notre activité.


Besoin de perdre du poids ? Devenez membre du groupe Facebook "Maigrir avec Hypnoslimmer France", vous y trouverez d'autres explications...


Eric Beaufils-Piraud | Eric Hypno Solutions

+34 651 963 118

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon

© 2017-2020 by Eric Hypno Solutions