Traiter la douleur et l'anxiété avec l'hypnose ? 3 bonnes nouvelles !


Vous connaissez certainement cela : plus on avance en âge, et plus la douleur fait partie de la vie. Le corps a pu subir des décennies de contraintes, de tensions, de stress, qui finissent tôt ou tard par se manifester. Les accidents ont pu laisser des séquelles...

La douleur peut parfois être une bonne chose.


C'est un signal qui attire l'attention sur la nécessité de prendre soin de soi.

Ainsi, on a tous eu un mal de dents qui a déclenché une prise de rendez-vous chez le dentiste.

Mais vous le savez aussi, à un moment donné, la douleur ne peut pas être simplement ignorée : elle devient plus tenace, plus aigüe, plus insupportable.

Et l'on se tourne alors vers les médicaments anti-douleur, jusqu'au moment où l'on découvre qu'une maladie parfois grave est tapie derrière.

L'anxiété se met alors de la partie, apportant son stress, ses angoisses, ses insomnies, ses humeurs et ses impulsivités que l'on regrette ensuite.

La vie devient alors beaucoup plus difficile.

Et les médicaments laissent des effets secondaires qui finissent par peser à leur tour.


L'hypnothérapie clinique et l'auto-hypnose sont validées pour le traitement des douleurs


Mais j'ai trois bonnes nouvelles.


👉 La science avance.

👉 D'autres moyens que les médicaments sont maintenant validés scientifiquement en termes d'efficacité.

👉 Ces moyens sont à votre portée.

Ainsi, une étude* italienne de 2018 a été menée à l'Université de Vérone sur un groupe de personnes souffrant de maladies chroniques sévères : maladies rhumatologiques, neurologiques et oncologiques.

Des évaluations de la douleur perçue ont été conduites régulièrement. De même pour des évaluations de l'anxiété éprouvée. Et aussi des évaluations des traitements analgésiques et opioïdes.

Dans ce groupe une moitié a continué de recevoir le traitement anti-douleur et anti-anxiété pharmaceutique.

L'autre moitié a été complété par un traitement à base d'hypnothérapie et d'auto-hypnose.

Les résultats concernant la douleur sont les suivants : la moitié du groupe qui a suivi le traitement pharmaceutique seul est passé de 78,5 points à 62,1 après un an de traitement, et à 57,1 après 2 ans de traitement. L'autre moitié, qui a suivi le traitement par hypnose, est passée de 81,9 points à 45,9 points après un an et 38,9 après deux ans.

Concernant l'anxiété, le traitement pharmaceutique n'a apporté quasiment aucune amélioration, passant de 29,8 à 26,1 et 28,5 après un et deux ans respectivement. En revanche, le traitement par hypnose a fait baisser de 32,6 à 22,9 après un an et à 17,1 après 2 ans.

De plus, l'analyse de l'étude a permis de constater que le risque d'augmentation du traitement pharmaceutique était 4 fois plus fort après 2 ans dans le groupe soigné exclusivement par ce procédé, par rapport au groupe qui bénéficiait des apports de l'hypnose.


On le voit donc :

l'hypnose et l'auto-hypnose ont une efficacité très nette

pour ces effets délétères de ces maladies, et évite les effets secondaires liés à l'augmentation des doses de médicaments.


L'étude n'a pas analysé les résultats sur d'autres types de douleurs, mais on peut s'attendre à des bénéfices similaires.


Comment faire ?


J'ai encore d'autres bonnes nouvelles pour vous !


La première, c'est que je suis en mesure de vous apporter mon expertise en matière de gestion de la douleur en hypnothérapie. Rien de plus simple : vous pouvez prendre contact et rendez-vous avec moi, et les séances peuvent se tenir à mon cabinet ou en session à distance par visio.


La seconde, c'est que vous pouvez apprendre l'auto-hypnose par vous-même : j'ai mis à votre disposition sur mon site un programme simple, très documenté et commenté dans des vidéos, et enrichi d'un enregistrement de démonstration. Vous le trouverez en cliquant ici.


Imaginez un instant que ces douleurs qui vous pourrissent la vie deviennent de plus en plus supportables, au point même que vous allez pouvoir demander à votre médecin traitant de diminuer, voire supprimer les analgésiques.


Vous pouvez profiter de ce changement, parce que vous savez que l'hypnose fonctionne. Et c'est pourquoi vous devez vous rappeler de l'utiliser chaque jour, grâce à l'auto-hypnose que vous aurez apprise.


--------------------------

* Etude publiée en janvier 2018 dans la revue Annals of Palliative Medecine, par Maria Paola Brugnoli et ses confrères de l'université de Vérone en Italie

4 vues