Vaccin ? 4 conseils pour diminuer ses effets secondaires et augmenter son efficacité


Que vous soyez pour ou contre, je ne veux certainement pas ouvrir une polémique, ni recommander quoi que ce soit : chacun a son libre arbitre. En revanche, il me semble utile, chaque fois que je le peux, d'apporter quelques détails utiles à se former une opinion. En l'occurrence, au cas où envisageriez de vous faire vacciner, j'attire votre attention sur le contenu de cette recherche qui a été menée par l'Université de l'Ohio, basée sur les résultats d'une cinquantaine d'études menées au cours de ces dernières décennies, sur les vaccins de la grippe, de l'hépatite B, de la typhoïde et de la pneumonie. La directrice de l'Institut de Recherche en Médecine Comportementale l'assure : "sans aucun doute, ces conclusions peuvent être étendues aux vaccins récents, dont ceux sur la Covid 19." En quelques mots, de quoi s'agit-il ?

Mobiliser son attitude et ses comportements

L'attitude et les comportements de chacun ont un rôle qui peut être essentiel pour diminuer les effets secondaires, augmenter la réponse immunitaire et l'efficacité du vaccin. Et Janice Kiecolt-Glaser de l'Université de Colombus (Ohio) ajoute : "il y a plusieurs choses vraiment raisonnables et relativement faciles à mettre en place avant une vaccination pour en limiter les effets nocifs, ou booster son efficacité." Ses conseils rejoignent les bonnes pratiques de santé que nous connaissons tous :

  • Faire de l'exercice.

Un exercice modéré va mobiliser les muscles et faciliter l'assimilation du produit. On sait aussi qu'un exercice modéré régulier à un bon impact sur l'efficacité de son système immunitaire.

  • S'assurer d'un bon sommeil.

La qualité du sommeil est essentielle pour limiter les mauvaises réponses immunitaires et les effets secondaires : l'Université de médecine d'Harvard nous indique que le sommeil profond permet à tout âge la libération des hormones de croissance qui ont un rôle essentiel dans la réparation des cellules. Janice Kiecolt-Glaser le confirme : dans les jours qui précèdent la vaccination, nous dit-elle, il faut éviter les nuits blanches et autant que possible les insomnies.

  • Une alimentation saine.

Un bon équilibre alimentaire permet l'apport des nutriments dont le corps a besoin pour répondre correctement à la vaccination. Elle précise : "surtout pas d'alcool, car cela diminue l'efficacité du vaccin et favorise les phénomènes inflammatoires qui causent les effets secondaires"

  • Une bonne gestion du stress.

La recherche conduite par l'Université de l'Ohio a clairement établi que le stress peut retarder votre réponse anticorps au vaccin. Cela peut aussi provoquer d'autres conséquences, comme d'augmenter les effets secondaires, raccourcir la durée de protection par le vaccin, ou la retarder, en comparaison avec les individus non stressés. Sur chacun de ces points, l'hypnothérapie peut vous apporter ses bienfaits : gagner de la motivation à faire de l'exercice, retrouver un meilleur sommeil, maintenir une alimentation équilibrée, réduire le stress et ses conséquences. Elle peut aussi vous aider si vous avez la phobie des aiguilles...

Gérer le stress est essentiel

Concernant le stress, Janice Kiecolt-Glaser insiste : "le stress et la dépression nuisent à l'efficacité des vaccins. Par conséquent toutes les stratégies gagnantes dans ce domaine sont utiles à suivre", nous dit-elle. Par exemple, prendre le temps d'écrire dans un carnet ou sur un ordinateur les situations et événements stressants ou angoissants fait baisser la pression. On peut en parler aussi, avec quelqu'un qui saura vous écouter. Elle cite aussi d'autres stratégies anti-stress comme la méditation, la respiration, les massages, l'exercice modéré, comme la marche, le recours à des professionnels... Pour maîtriser le stress, l'hypnothérapie saura vous apporter une excellente relaxation, booster votre confiance en soi et vous conduire vers une estime de soi solide. Elle vous permettra aussi d'intégrer naturellement une bonne respiration.

Faites-vous aider !

Vous le voyez, les moyens sont nombreux, souvent très abordables, et tous unanimement reconnus. Je suis moi-même en mesure de vous en délivrer un certain nombre, que ce soit dans mes ateliers gratuits de méditation, ou dans des séances d'hypnothérapie.


Prenez soin de vous !

2 vues

Posts récents

Voir tout